10 rue Abbé Godefroy, 76240 Bonsecours
Indisponible aujourd'hui

Est-il possible de se faire rembourser ses séances de naturopathie par la mutuelle ?


65 vues

Bonne nouvelle ! La naturopathie, axée sur la prévention de la santé et le bien-être, est de plus en plus reconnue comme un complément précieux aux approches médicales conventionnelles. Ainsi, les mutuelles, qu’elles soient d’entreprises ou individuelles, sont de plus en plus nombreuses à inclure le naturopathie dans leurs garanties. Il est vrai que les entreprises ont tout intérêt à veiller au bien-être et la santé de leur salarié.

Voyons comment cela fonctionne !

Une prise en charge possible par la mutuelle santé uniquement !

L’accompagnement par un naturopathe peut représenter un certain budget et n'est pas remboursé par la sécurité sociale. Il faut alors vous rapprocher de votre mutuelle pour déterminer l'existence et le montant d'une éventuelle prise en charge.

La Sécurité sociale se base sur des données scientifiques précises dans le cadre de la sélection de sa couverture et les médecines douces restent encore trop peu documentées en ce sens. Cela explique pourquoi elle ne rembourse pas encore les médecines douces en France tandis que nos pays voisins le font déjà.

Et pourtant... ces pays voisins, notamment les pays du nord, sont les champions en matière de prévention santé, ils vont voir leur naturopathe en préventif (comme on irait faire un contrôle chez le dentiste) et les statistiques le prouvent : ils sont moins malades, vivent plus vieux, déclarent moins de cancers, consomment moins d'antibiotiques, moins d'anti-dépresseurs, ils ont moins d'allergies...

De leur côté, les mutuelles constatent une évolution des tendances de consommation santé des assurés qui s'orientent de plus en plus vers des médecines douces.

Comment savoir si sa mutuelle rembourse les séances de naturopathie ?

Bien qu’elles soient de plus en plus nombreuses, toutes les mutuelles n’incluent pas le remboursement de la naturopathie dans leurs garanties. C’est pourquoi, pour savoir si vous pouvez être remboursé-e, il vous faut consulter votre tableau des garanties dans votre contrat de mutuelle d'entreprises ou de complémentaire santé ou vous rapprocher de votre assureur pour lui demander.

Au sein d’un tableau, vous allez trouver une partie intitulée Médecines douces à laquelle se rapporte un forfait exprimé en euros et une énumération des pratiques concernées.

Plusieurs scénarios possibles :

  • Si ce forfait est de 0€, votre contrat ne prend alors pas en charge les médecines douces, et donc pas non plus l’accompagnement d’un naturopathe.

  • Si ce forfait est de x€, vérifiez les différentes médecines douces concernées par ce forfait. Et si le terme "naturopathie", "naturopathe" ou "praticienne en naturopathie" est mentionné, alors c’est que vous pouvez prétendre à un remboursement.

Si votre tableau de garanties de contrat santé n'est pas clair ou que vous vous sentez perdu, n'hésitez pas à vous faire confirmer les informations par votre conseiller. Les prises en charge mutuelle sont parfois complexe à comprendre.

Continuons à détailler la prise en charge de la naturopathie car même si vous êtes dans le 1er scénario, il y a des solutions...

Si vous avez un forfait prenant en compte les médecines douces

1. Il existe 2 types de forfaits médecines douces selon les mutuelles :

  • Le forfait illimité se base sur un montant exprimé en euro et à consommer sur une année, par chaque bénéficiaire.

  • Le forfait avec limitations en nombre de séances et en euros par séance. Par exemple, un forfait de 250€ par bénéficiaire et limité à 5 séances par an soit un montant remboursé de 50€ par séance. 

Globalement, les forfaits médecines douces, tous types confondus, peuvent varier de 30€ par an jusqu’à plus de 300€ par an pour les garanties les plus élevées.

2. La consommation de ce forfait

Les forfaits médecines douces qui remboursent le naturopathe remboursent aussi d’autres praticiens tels que l’ostéopathe, le podologue, le psychologue, le chiropracteur, etc.

Si vous consultez ces autres professionnels en plus de votre naturopathe, le forfait se réduit alors en suivant l’ordre chronologique de traitement de vos factures pour ces différents rendez-vous, et jusqu’à atteindre son plafond annuel.

Dans l’usage, il faut savoir que le forfait avec limitations peut être plus intelligemment consommé en étant conscient de ses plafonds.

En effet, la mutuelle ne rembourse jamais plus que le montant de vos factures, même si ses garanties sont plus élevées. Évaluer les tarifs des praticiens en médecines douces que vous consultez régulièrement dans l’année afin de prioriser la transmission des factures avec la meilleure prise en charge.

3. La facture du naturopathe : un indispensable pour le remboursement

Obtenir une facture est, en effet, indispensable afin de prétendre à un remboursement de la naturopathie (ou d’autres pratiques). Elle est à transmettre à votre mutuelle pour qu’il la traite et procède à votre remboursement en fonction de vos garanties.

La grande majorité des professionnels des médecines douces vous remettent une facture directement après la séance ou vous demandent si vous en avez besoin.

En cas d’oubli, n’hésitez pas à simplement en faire la demande !

Si vous n'avez pas de forfait médecines douces dans votre contrat mutuelle

1. Comment obtenir un remboursement de son naturopathe ?

Votre mutuelle d’entreprise ou votre complémentaire santé individuelle peut ne pas vous satisfaire par rapport au remboursement de la naturopathie. Pour augmenter une telle prise en charge, vous avez différentes options :

  • Demander un renfort spécial médecines douces si votre contrat le permet

  • Monter en garanties pour tous les postes de santé et donc obtenir un forfait plus intéressant

  • Changer de mutuelle

  • Souscrire un contrat médecines douces complémentaire à votre mutuelle. C'est notamment ce que propose le groupe Crédit Mutuel-CIC avec son contrat Prévention Bien-être

2. Toujours évaluer ses besoins dans leur globalité

La mutuelle santé a pour objectif de vous protéger de différents risques de santé et de vous aider à être mieux pris en charge. Il ne faut surtout pas penser uniquement à la naturopathie ou aux médecines douces.

Vos contrats santé et niveau de garanties doivent toujours être évalués en prenant compte de vos besoins en couverture dans leur globalité, notamment au risque d’hospitalisation, aux soins dentaire, aux dépenses optique, aux dépassements d’honoraires,… Si vous n’avez pas besoin d’un niveau de couverture élevé pour d’autres postes de santé, mieux vaut éviter de payer plus cher vos cotisations et prendre à votre charge la naturopathie.

Pour trouver un bon équilibre entre protection et budget, estimez vos dépenses annuelles en médecines douces et pour les autres postes de santé, puis, le surcoût de changements possibles. Vous obtiendrez alors la réponse vous concernant.

 

Une fois toutes ces informations à votre portée, il ne vous reste plus qu'à savoir :


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

5 conseils pratiques de naturopathe pour un été en toute sérénité

10 Juin 2024

L’été est enfin là pour notre plus grand plaisir ! Cette saison est synonyme de soleil, de vacances, de détente et d’activité en plein air. Mais c’est aussi ...

Drainage lymphatique : éliminez les toxines avant l'été !

13 Mai 2024

Vous aussi, vous redoutez l’arrivée de l’été avec la montée des températures ? Je vous comprends. C’est une période difficile pour beaucoup, essentiellement ...

Adopter une alimentation anti-inflammatoire : les bienfaits pour la perte de poids et la santé globale

03 Mai 2024

Dans notre quête incessante de perdre du poids et de mener une vie saine, nous cherchons souvent des solutions miracles.
Parmi les différents outils du natur...

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de CARTESIA-EDUCATION

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.